Dire au revoir…

dauville-528795_1920(2)Avec les vacances, nous avons fait une petite tournée pour dire au revoir à une partie des personnes qui nous sont chères et qui sont loin.  Notre petit séjour à Paris nous a permis de voir la famille. D’abord, mes belles-sœurs, beaux frères, neveux et nièces qui nous ont reçus avec tellement de gentillesse pour notre séjour sur Paris.  Le bonheur des enfants de jouer avec leurs cousins, cousines.

Que c’est étrange de se dire au revoir mais de ne pas savoir quand nous nous reverrons. Dans un an, deux, trois…

Un petit tour aussi en Normandie pour aller voir la seule qui peut comprendre ma passion dévorante pour les USA, qui a vécu avec moi ma première expatriation,  qui a refait le monde mille fois avec moi au Starbuck’s ou en road trip, la spécialiste des bandes sonores pour chaque endroit rencontré, qui sait ce que c’est de quitter sa famille et ses amis, mais aussi de découvrir chaque jour quelque chose de nouveau… Privilège de se faire une terrasse en bord de plage, de discuter de nos projets pendant des heures  (sans s’apercevoir qu’on prend un coup de soleil!). A très bientôt, j’espère !

Publicités

A l’ambassade pour les visas

Pour obtenir nos visas, nous avions donc fait nos applications en ligne, payé des frais de visas et hop rdv pris à Paris.

L’ambassade des États-Unis se trouve au cœur de Paris, près des Champs-Elysées. Trouver un parking, vite, malgré une marge conséquente, nous avons peur d’arriver en retard. Je ne pensais pas que nous serions si nombreux.

Une cinquantaine de personnes attendent sur le trottoir face à l’ambassade. Un garde lance « les rdv de 9 h ? » et là une partie des personnes traverse la route et petit à petit passe les multiples contrôles, fouilles, les téléphones sont consignés (nous les récupèrerons en partant).

Nous entrons enfin. Nous nous arrêtons à un premier guichet. 5 passeports à vérifier, les empreintes des adultes à prendre, nous sentons qu’il faut aller vite, en français pour cette partie. Les enfants patientent, se placent sous le guichet, par terre.

Ensuite, une queue de 40 personnes environ dans la même pièce nous attend pour le fameux entretien. Une employée nous fait alors passer devant tout le monde car selon elle pour notre tranquillité et celle du public, à cause et grâce à nos enfants, il vaut mieux que nous passions vite! Effectivement pas de familles avec 3 enfants dans la file. Les personnes faisant la queue, elles,  ne sont pas ravies, mais nous si!

Là entretien, en anglais, sur ce que j’allais faire là bas et hop tampon. Elle prend tous les documents et dit réponse et visas dans quelques jours.

4 jours après, nos passeports sont de retour avec le fameux sésame !

Préparatifs: trier et faire des choix.

20170506_103716 (2)

 

Pendant les vacances scolaires, nous avons profité  de ces deux semaines pour avancer dans le projet USA et celui de vider la maison.

Nous avons trié, jeté, donné. En fait, pour les déménagements précédents, nous n’avions jamais pris la peine de trier mais avions juste déplacé les affaires. Là, le manque de place pour conserver nos affaires  nous oblige à faire des choix. Et faire des choix,  comme dirait ma Maman, c’est renoncer.

Vais-je emmener cette robe que je mets une fois par an ? Ce moule à gâteau en forme de sapin ? Les livres que nous avons lus à nos enfants petits ? C’est à ce moment là qu’on se rend compte que certaines choses ont une valeur sentimentale.

Et à la fois, c’est aussi le moment de prendre le courage de vider ce cabanon et de jeter ces affaires de classe de plus de 10 ans, cette table que nous n’avons jamais aimée, ce vieux vélo repeint.. Se débarrasser du superflu pour parti l’esprit plus léger.

Trier avec les enfants, pas toujours facile!

Une envie folle de trier… comme mon fils !

Par contre, je ne me résous pas à partir sans mes livres pour enfants, les livres des MES enfants. C’est un peu de notre histoire à travers eux.  Ils sont comme des doudous rassurants. D’ailleurs à la question que veux-tu absolument emmener aux USA, ma fille de 8 ans m’a répondu: « LA BIBLIOTHÈQUE Maman! »

La collection des Morgenstern et des Tom-Tom et Nana de ma fille qui nous rappelle ses débuts en lecture, sa collection actuelle de La guerre des Clans qu’elle dévore et, qui sait, que ses frères voudront lire un jour, la collection des p’tites poules de mon fils de 7 ans, les albums de l’école des Loisirs de mon dernier. Oui, je vais (presque) tout emmener mais au vu du poids, je vais envoyer grâce à un service méconnu de la Poste qui permet d’envoyer des livres en français à travers le monde pour un prix correct.

Alors par cartons de 5 kgs, je vais commencer à les envoyer pour les retrouver, là-bas, au fin fond de l’Utah.

 

Eclipse totale solaire aux USA le 21 août

wallpaper-1492818_1920 (2)

Le 21 août 2017, les États-Unis pourront assister à un spectacle unique: une éclipse totale du soleil. La dernière visible dans ce pays date de 1991 et était seulement visible d’Hawaï.

Elle va traverser le pays d’Ouest en Est et 14 états.La phase totale de l’éclipse dure 2 minutes, mais la phase partielle avant et après la totalité dure 2h40 environ  (cela dépend de votre lieu d’observation). Il est nécessaire de porter des lunettes spéciales pour regarder l’éclipse avant et après la phase d’éclipse totale.

Map_of_the_solar_eclipse_2017_USA_OSM_Zoom2 (2)

Par Wolfgang Strickling — Eclipse 2017 Android App, Geodata from OpenStreetMap, CC BY-SA 2.5,

Ici vous pourrez en live suivre l’éclipse pour ceux qui ne seront pas aux USA.

Nous espérons , bien sûr , que nous pourrons assister à cela, pourquoi pas de Jackson Hole Valley dans le Wyoming à 3h30 de notre nouveau chez nous.

Et vous, cela vous intéresse t-il ?

Nos envies de voyages/activités aux USA

new-orleans-1630343_1920 (2).jpgVoici nos idées de voyages/activités pour rêver un peu. Après nous verrons selon le temps et le budget ce que nous pourrons faire. Toute la famille a donné ses idées et donc il y en a pour tous les goûts.

Les faisables: 

  • Bryce Canyon en Utah en été et en hiver

  • Refaire Monument Valley en Utah
  • Aller à San Diego observer les baleines de décembre à mars
  • Aller camper au parc de Yellowstone au Wyoming
  • Visiter la Louisiane: les bayous, les plantations, la Nouvelles-Orléans…
  • Retourner à New York tous ensemble. Déja prévu pour juillet.
  • Aller à Sacramento voir Julie et Michael Déja prévu pour juillet.
  • Aller au Sequoia national Park
  • Antelope Canyon en Arizona

  • Se remarier (le rêve de nos enfants) pour nos 10 ans de mariage (cette année!) sur une plage des Bahamas ou lors d’une cérémonie kitchissime à Las Vegas (plus abordable) …
  • Aller à Vancouver, Seattle, Portland
  • Aller au Texas dormir dans un ranch.
  • Aller à Disneyland Los Angeles
  • Aller aux Warner Bross studios
  • Voir un match de NBA
  • Aller à Bear Lake (à 30 min de la maison)1200px-Bear_Lake
  • Voir un match de base-ball
  • Aller au Mont Rushmore
  • Pêcher à la mouche

Et les idées folles:

  • Faire une croisière aux Bahamas
  • Aller à Hawaï
  • Aller en Alaska

Évidemment, il y a tout ce dont on ne pense pas de France mais qui nous viendra à l’idée aux US.

Avez-vous d’autres idées à nous donner ?

Démarches pour obtenir un visa J-1

landscape-1569456_1280Je pars sous le visa J-1. C’est un visa que peut obtenir un professeur, une fille au pair, un physicien… Evidemment, il faut avant tout cela trouver une école, une université, un organisme pour les au-pairs,  qui vous sponsorise car sans sponsor préalable, pas de visa!

Mon mari et les enfants seront sous visa J-2 accompagnateurs. Au bout de quelques mois, mon mari peut demander une autorisation de travail.

Etape 1:  Il faut d’abord payer 180 $ de frais en ligne  pour le document I 901 puis remplir le document DS160

Une aide pour le remplir: aide. Certaines cases ne concernent pas les français.  Il existe une traduction en français pour chaque item;

Prévoir 1h30-2 heures pour le premier formulaire en ligne puis après avec l’habitude cela va un peu plus vite.

Etape 2: Afin de prendre rdv à l’ambassade, vous devez ensuite vous délester de 160$ par personne.

Etape 3: rdv à l’ambassade à Paris.

Préparer son expatriation en 3 mois!

road-1958388_1920.jpg3 mois, c’est ce que nous avons pour trier et vider notre maison  , faire des travaux de finition dans la maison,  la mettre en location, effectuer les démarches de visa J-1, aller à l’ambassade à Paris pour aller passer un entretien, préparer les 3 enfants au départ, trouver une magnifique maison  un appartement ou une toute petite maison en location sur place (tout cela à distance), faire rentrer notre vie et celle des enfants dans un  grand conteneur …euh non dans 4 valises cabines et 5 valises soutes, réaliser un bilan de santé pour chacun (ophtalmo et dentiste comme chaque année et orthodontiste, ORL…), se renseigner pour l’achat d’une voiture, son assurance, demander le permis international…

3 mois c’est court pour tout cela mais à la fois c’est suffisamment long du point de vue du stress que cela peut provoquer.

Ce qui aide beaucoup, c’est:

  • le soutien des expats aux USA. Je fais partie de plusieurs groupes facebook en lien avec les USA et à travers ceux-là je découvre des détails qui peuvent aider à rendre plus facile cette étape
  • les associations d’accueil des villes, pour nous Utah accueil. Il existe environ 200 accueils dans le monde dans 82 pays . Ce sont des groupes de bénévoles qui aident à l’installation par des conseils pratiques et  organisent des activités entre francophones sur place. Pour connaitre celui de votre future ville d’accueil: http://www.fiafe.org/ Utah accueil nous a mis en relation avec des personnes sur place dans une situation similaire à la notre. C’est une aide inestimable pour connaitre le coût de la vie sur place, les démarches à effectuer…
  • les conseils du futur employeur pour ce qui est du visa et de trouver une maison.

New year, New life

cropped-bryce-canyon-1858605_1920.jpg

Nous partons en famille avec mon mari et mes 3 enfants de 4, 7 et 8 ans vivre en Utah!

Nous adorons les voyages. Les enfants ont déjà parcouru de nombreux pays: Norvège, Suède, Danemark, Angleterre, USA, Malte…et nous aimons nous fondre dans la population locale.

On nous a demandé parfois pourquoi nous partions . Nous avons une vie agréable en France: une belle et grande maison,une famille et des amis aimants et présents, un job avec des collègues et des élèves sympas, une sécurité en ce qui concerne la santé et le travail non négligeable,  alors pourquoi ?

Je vais essayer de lister:

  • parce que nous aimons sortir de notre zone de confort.
  • parce que nous souhaitons que nos enfants puissent apprendre une nouvelle langue. Etre capable de communiquer avec d’autres qui ne parlent pas votre langue maternelle, quelle chance !
  • pour découvrir de nouveaux endroits en famille, des road-trips en perspective.
  • pour nous immerger dans une autre culture et nous espérons rendre nos enfants plus ouverts d’esprit.
  • découvrir de nouvelles façons d’enseigner pour ma part pour revenir avec de nouvelles idées.
  • rencontrer de nouvelles personnes venant d’horizons différents.

En fait globalement, je crois que nous ne recherchons pas une vie meilleure mais une vie différente.

Et des raisons beaucoup plus futiles:

  • aller boire un gingerbread latte au Starbuck’s avant le travail ou tremper mes pommes dans mon caramel dip.
  • aller voir un match de base-ball en famille.
  • emmener mon fils de 7 ans à un stage d’ingénieur Lego à l’université du coin.
  • aller faire une french manucure de temps en temps.
  • sortir faire mes courses en pantoufles si j’en ai envie sans que personne y trouve à redire (bon je ne sais pas si je le ferai mais le fait de se dire que c’est possible me plait).

Nous avons conscience que notre vie aux USA sera certainement plus difficile, moins douce, semée d’embûches, que nos proches vont nous manquer terriblement mais nous allons relever le défi.

Départ prévu en juillet pour au moins une année scolaire.

Et vous pourquoi avez-vous envie de partir ou pourquoi êtes vous-partis en expat?

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑