Gestion de classe

De récents commentaires m’ont amenée à me demander comment je gérais ma classe ici et ce que j’observe chez mes collègues américains. Je pratiquais déjà certaines choses, d’autres pas mais ce qui est sur c’est que cette année, comme chaque année, j’ai essayé de nouvelles pratiques. Je ne me permets pas de généraliser en disant que ce que je vois vaut pour les USA et je ne juge pas non plus de ce qui est bon ou pas car parfois ce qui est bon pour un prof ou un public ne l’est pas pour un autre.

Alors, le coeur de tout ici c’est la dignité de l’enfant ( je ne dis pas qu’en France ça ne l’est pas attention!). A aucun moment, l’enfant ne doit perdre la face. Cela implique donc;
0 remarque négative à un enfant face à la classe du style Bob tu devrais écouter, Bob tiens toi bien dans le rang, Bob arrête de roter…
Comment fait-on alors?

  • On récompense.

Ici j’ai trois niveaux de récompenses car c’est de mise et cela ne me dérange pas. Une instit américaine m’a dit ‘ Travailles-tu pour rien toi ? Non tu travailles pour gagner ton salaire…et bien les enfants aussi veulent gagner quelque chose. « 

On m’a rabattu les oreilles pendant toute ma formation en France avec la motivation intrinsèque de l’enfant, la seule valable soi-disant. Et bien, je trouve que j’obtiens de bien meilleurs résultats avec la motivation extrinsèque pour justement ces élèves qui n’ont pas cette motivation intrinsèque à l’école. Mes élèves travaillent pour plusieurs raisons dans ma classe:

  1. parce qu’ils veulent acquérir des privileges supplémentaires : récré en plus, utiliser le tabouret ergonomique qui bouge, manger dans la classe à midi, des objets/babioles en tous genres, choisir son partenaire de classe …
  2. parce qu’ils veulent obtenir une super récompense sur plusieurs mois/semaines : un extrait de dessin animé avec la maitresse qui sert du popcorn chaud, une pizza party, une donut party… Je n’étais pas très à l aise avec le côté nourriture mais en fait c’est plutôt le moment de partage que je vois.
  3. parce qu’ils veulent me faire plaisir. Une des règles que beaucoup de prof ont dans leur classe dans mon école est Keep your teacher happy sois que ta maitresse reste contente. Et j’avoue qu’ils adorent me faire plaisir mais pour qu’ils en aient envie , je dois faire attention de ne jamais perdre leur respect et cela demande beaucoup de self control pour ne pas faire de commentaires quand certaines choses nous exaspèrent ( un rot en public par exemple, chose beaucoup moins impolie ici qu’en France). On ne crie jamais! même pas pour appeler un enfant au fond de la cour cela pourrait être très mal pris. On essaie de ne pas froncer les sourcils.
  • On félicite ENORMEMENT avec le visage qui va avec c’est à dire rayonnant . Reprenons l’exemple de Bob qui n’écoute rien ou fait le zigoto dans le rang.
  1. Je félicite son voisin pour son écoute, ou son attitude dans le rang  » Merci Joseph de marcher calmement dans le couloir ».. Directement, l’élève qui ne respecte pas les règles se redresse, veut lui aussi avoir des remarques positives donc fait des efforts.
  2. Je propose des points de classe (des boules dans ma classe} à gagner en plus si la classe complète fait ceci ou cela ( le comportement que je veux obtenir de Bob) et là bizarrement Bob qui ne souhaite pas que toute la classe lui tombe dessus pour avoir faire échouer toute la classe se met à écouter.
  3. Je vais lui chuchoter à l’oreille à son bureau ou au mien quand vraiment j’ai usé tous les autres stratagèmes. « J’ai vraiment envie que tu réussisses Bob. Je pense que si tu écoutais plus ou faisais plus ceci ou cela tu réussirais mieux. Peux -tu faire un effort stp? J’adorerai ca.’

Si vraiment rien ne marche, alors je garde l’enfant 5 minutes à la récré et nous revoyons la ou les 5 règles de la classe car oui il n ‘y a que 5 règles mais c est drôlement efficace car elles englobent tout et à la fois elles sont faciles à retenir car 5. Nous cherchons ce qu’il pourrait faire différemment la prochaine fois.

On corrige les erreurs avec beaucoup de pincettes pour que ne jamais que l’enfant perde sa confiance en lui.

  • Très souvent, je diffère la correction. Je note les erreurs sans rien dire à l’enfant et je les ressors des jours après pour les travailler pour tous.
  • J’utilise le sandwich félicitations- mise en evidence et correction de l’erreur- félicitations. Exemple: « Waou la classe, Bob a fait quelque chose de super . Bob, j’ adore que tu employes le présent pour parler de ta journée. Comment pourrais tu dire autrement ceci ou cela ? Il corrige ou on corrige avec la classe et là waou bravo Bob tu as persévéré (si plusieurs tentatives), ou bravo Bob , j’adore ton idée pour te corriger.

Voilà, un petit morceau de ma petite vie de prof…

Un petit tour au supermarché

Voici quelques observations dans nos supermarchés:

-Ils sont ouverts 7 jours sur 7 pour certains Wallmart, Smith ou 6/7 comme Maceys.

– certains légumes s’achètent à l’unité comme les poivrons.

– certains rayons sont plus developpés qu’en France: viande séchée, pop corn, fruits secs,chips, …

– J’apprécie de trouver des mélanges tout prêts type salade, kalé, feuilles d’épinards pour faire des green smoothies mais aussi de l ‘eau de coco.

– Comme d’habitude , les vendeurs sont au petit soin. Si on ne trouve pas un produit, on nous renseigne , on nous accompagne.

-A la caisse, on nous demande si nos achats se sont bien passés et quelqu’un emballe les courses.

Le client est ROI vraiment !

Tulips festival

En amoureux de la culture que nous sommes ,nous n’avons pas résisté à devenir membre de Thanksgiving point, un lieu culturel où l’on trouve un musée d’histoire naturelle, un de curiosités style musée pour enfant, un jardin entre autre.

Chaque année de mi avril à début mai a lieu le tulips festival. Evenement qui coûte assez cher , 15-20 $/personne mais qui est gratuit pour les membres.

C’était magnifique!

Bear Lake-La Caraïbe des Rocheuses

Une de nos promenades préférées du dimanche , c ‘est aller à Bear Lake. Très bel endroit, paisible…

Les enfants font des ricochets et nous on refait le monde sur la petite plage.

Ce qui est étrange , c’est que 5 min avant d’arriver la neige était très présente et un virage plus loin plus rien.

Ce qui me manque de la France …

Il va de soi que la famille et les amis sont les choses qui me manquent le plus! En fait, j’essaie de ne pas y penser de trop et limite les appels. Cela me fait moins de peine. C’est comme une parenthèse.

Mais, au-delà de cela, certaines choses qui semblent évidentes quand on vit en France me manquent:

  • aller faire ses courses au marché le samedi matin.
  • les fromages ( ici il n’y a que du fromage de vache et peu d’autres sortes et à 10 dollars le morceau ça calme), la charcuterie (ah le saucisson!), les légumes et fruits qui ont du goût.
  • une certain profondeur et sincérité des rapports humains. Difficile à expliquer. Ici tout le monde est agréable mais se faire des amis est plus dur à mon goût. Un petit coup de gueule de temps en temps ou une discussion enflammée me manquent.
  • mon médecin Français et son remboursement par la sécu. Dans cette meme série, mon dentiste, ophtalmo…
  • la proximité et la richesse de tellement de lieux culturels, de vestiges historiques.
  • la facilité des rouages administratifs d’un pays que l’on connaît. ( En ce moment on déclare nos impôts aux USA, l’enfer pour y comprendre quelque chose…)
  • marcher à pied dans les ruelles d’une ville.
  • Boire un thé en terrasse du Daily Pic sur le Champ de Mars.
  • Aller à la bibliothèque avec les enfants pour lire des livres en Français.
  • Acheter des livres en Français. Merci la Kindle.
  • Les vacances à l’océan en famille.
  • Les vacances dans le sud…
  • Les vacances tout court…
  • Faire les soldes dans les petits magasins.
  • Un bon film de Dany Boon au ciné pour me « rouler »dans ma culture franchouillarde.
  • Un bon film prise de tête Français.

Olympic museum- Park City.

P1050271P1050272Petite sortie à Park city au musée gratuit des jeux olympiques cet hiver. Les enfants ont aimé les activités ludiques, monter dans un bobsleigh à l’arrêt, un jeu de descente de ski style flipper et la pièce souvenir. Les grands ont apprécié l’historique des vêtements depuis 1930, les grands champions de ski, de saut.

Pour ceux que cela intéresse, il est possible de descendre la piste de bobsleigh avec un accompagnateur et moyennant finance.P1050273

Mon anniversaire à l’école

Cette semaine, c’était mon anniversaire. Je suis donc arrivée à l’école comme d’habitude. Les élèves ont déposé des petits mots gentils sur mon bureau les uns après les autres. Un peu après que la classe ait commencé, 2 mamans sont entrées avec des ballons dans ma classe suivies des élèves de mon autre classe. Ils se sont alors tous mis à me chanter joyeux anniversaire en Français.

En début d’année , tous les enseignants remplissent un formulaire sur leurs goûts, leurs souhaits pour leur classe…Les parents se sont tous cotisés pour m’offrir un bon cadeau pour mon magasin préféré, des objets pour la classe, et toutes mes gourmandises préférées; mes chewing-gums, ma boisson, … J’ai bien sûr, versé ma larmette…

Qu’il est bon de se sentir appréciée.

Zion-2

 

Le dimanche, nous allons à Zion-entrée nord. Il faut alors sortir du  parc , reprendre l’Interstate 15 direction Salt Lake City. Le ticket d’entrée de Zion permet d’entrer dans ce parc.

Là aussi, nous avons fait la plus petite des randos Timber Creek Overlook Trail 1,6 km avec un magnifique point de vue à la clé.

Ce côté, Kolob , moins touristique , est supposé être moins spectaculaire. Nous, nous l’avons trouvé incroyable!

Par contre comme tous les autres parcs de l’Utah, il faut prendre le risque de croiser un animal sauvage..mais en fait il y en a aussi hors parcs, dans notre jardin règulièrement.

 

 

St Georges

Depuis le debut de l’année scolaire, j’entends mes élèves me dire:

  • Je vais à St Georges ce we ! Les parents viennent alors chercher les enfants avant la sortie de l’école. Ceci pourrait faire l’objet d’un article, d’ailleurs car , ici , les parents viennent chercher leurs enfants quand cela leur convient, pour un rdv, un we, des vacances.

Donc , nous voilà partis pour St Georges, 5 h de route, reputée pour son climat doux et c’est vrai que nous étions en tee-shirt en février ce qui nous change un peu de notre neige.

St Georges, c’est rouge. Des pierres aux couleurs magnifiques, un temple mormon splendide. On a adoré le Red Hills garden et le Pioneer Park.

Cependant, le we aura été de courte durée car a été annoncé une tempête de neige , la pire de l année. Nous sommes donc rentrés plus tôt que prévu pour éviter d’être coincé au retour. Les derniers kilometers ont été difficiles…

20180218_160553_HDR

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑